Les manifestants de Standing Rock brûlent leur camp avant de partir

Les manifestants de Standing Rock brûlent leur camp avant de partir

Un nouvel arbitrage des ingénieurs de l’armée américaine autorisant l’achèvement du Dakota Access Pipeline (DAPL), les Natifs de Standing Rock étaient sur le point d’être évacués par la force. Avant de partir, ils ont décidé de brûler leur camp.

 

Article de Télérama : Standing Rock : le combat des Indiens Lakotas s’achève dans les flammes (2017-02-23).

Photos du Nouvel Obs : Le combat des Sioux du Dakota contre l’oléoduc s’achève dans les flammes (2017-02-23).

© Terray Sylvester / Reuters

Mercredi 22 février, le campement des opposants à l’oléoduc « Dakota Access » a été évacué. La majorité des militants a quitté le camp, cédant à l’ultimatum des autorités. Ceux qui avaient choisi de rester malgré tout ont été arrêtés le lendemain en début de journée.

L’oléoduc Dakota Access va traverser, au niveau de la rivière Missouri, les terres ancestrales des Sioux, menaçant leurs sources d’eau potable. Après de long mois de manifestations Obama avait bloqué le chantier en demandant l’étude d’un tracé alternatif. Dès sa nomination Donald Trump a cassé cette décision et ordonné la reprise des travaux.

La lutte se poursuit sur le terrain juridique, les Sioux ayant déposé un recours contre le décret de Donald Trump.
Le soutien financier des grandes banques s’est amplifié à l’arrivée du nouveau locataire de la Maison blanche.

Les commentaires sont clos.